Richardiii-®jeanlouisfernandez62

© Jean-Louis Fernandez

RICHARD III

Simulation magistrale d'un mégalomane de William Shakespeare

Création en novembre 2012

“ Jérémie Le Louët signe l'adaptation, la mise en scène, et joue le rôle-titre. Il excelle dans la direction des sept acteurs qui l'entourent, incarnant une quinzaine de personnages, et qui sont tous remarquables. Ils ont trouvé le juste équilibre entre noirceur et rire, entre lyrisme contenu et confidence, entre horreur et éblouissement, entre innocence et sarcasme. ” Armelle Héliot - LE FIGARO

“ Le Louët, c’est un style plein. La mutation de ses images crée une tension continue et exerce une fascination qu’amplifie le jeu serré et intense des comédiens. Noir comme un corbeau, Jérémie Le Louët maîtrise fort bien sa partie, tel un peintre qui serait à la fois l’auteur et le passager de son tableau. Voilà une belle soirée hantée. ” Gilles Costaz - WEBTHEA

“ Une mise en scène très cohérente, qui fait preuve d’une belle personnalité. Lumière, son, musique, mouvement, tout est de qualité. Il y a là un jeune artiste, chef de troupe excellent. Il est très bien entouré et les comédiens sont tous sensibles, audacieux, maîtres de leur partition. Il faut voir le spectacle. La pièce est immense, puissante, admirable, et la troupe excellente. ” Armelle Héliot - LE QUOTIDIEN DU MEDECIN

" Jérémie Le Louët a un univers particulier qui témoigne d'une intelligence de lecture et d'une finesse d'analyse indéniables. Dans le rôle du tyran démoniaque, il offre une prestation remarquable. Le reste de la distribution l'est tout autant. Un Richard III aussi effroyable que fascinant. " Dimitri Denorme - LE PARISCOPE

“ Une mise en scène brusque, enlevée, épurée, forte, baroque, originale, procédant de contrastes et de fulgurances. Le spectacle est savant, intuitif, bien senti. Jérémie Le Louët règne en funambule sur ce chaos destructeur. ” Christophe Giolito - LE LITTERAIRE.COM

“ Metteur en scène créatif, mais aussi comédien talentueux, c’est Jérémie Le Louët lui-même qui incarne Richard de Gloucester. Un Richard III plus vrai que nature qui cloue le spectateur à son siège. Ni bosse ni artifice, et pourtant un charisme qui envahit la scène (…) Les mots de Jérémie Le Louët mordent, ourlés d’une ironie incisive. Le spectateur rit des plus grands malheurs de l’homme : là est la force de ce spectacle. ” Amandine Pilaudeau - LES TROIS COUPS.COM