Hot house l'interrogatoire

© Julien de Lemos

HOT HOUSE

Satire cauchemardesque d'Harold Pinter

Création en décembre 2007

Les personnages sont les cadres d’une institution bureaucratique non définie. Des patients, que l’on ne voit jamais, sont nommés par des numéros matricules. Les Dramaticules rendent compte du sadisme jovial et de l’atmosphère explosive de cette « serre », où le comique va de pair avec la cruauté.